Le Hard Fork « The DAO » aura bien lieu, mode d’emploi

Simon Polrot

Fondateur du site et cofondateur de la société VariabL. Passionné par le projet Ethereum, je m'intéresse plus particulièrement à ses impacts sur la société contemporaine.

8 réponses

  1. Lolo dit :

    « A titre informatif, l’auteur de cet article détient aujourd’hui 15 000 DAO Tokens. » hahahaha je suis d’avis des puristes, ce hard fork est un vol, il n’y a pas eu de vrai vote, il n’y a que les possesseurs de tokens qui ont poussé au hard fork

  2. Auffret Claire dit :

    Bonjour, étant sur la plateforme Kraken, doit-on faire quelque chose ou bien cela se fait-il automatiquement comme Myethereumwallet? Mes ethers sont vendus en euros mais toujours sur la plateforme, faut-il racheter les ethers maintenant ou bien attendre? Merci!

  3. Alerrion dit :

    Au contraire , je suis mineur et j’ai voté pour le HARDFORK , je trouve justement ce hack parfait pour démontrer la démocratie à l’état pur . Lorsque quelqu’un ce permet de faire des choses contre productive la communauté s’est mobilisé contre cela . DEmocratie avec un Grand D pourquoi ? parce que dans le monde réel c’est à coup d’avocat des de contournement par la loi que le problème aurait été résolu et ma main à couper que ça n’aurait pas été dans le sens des petit gens . VIVE ETH , vive sa communauté qui nous renvoi un peu d’espoir dans ce monde de fou

    • Lee san dit :

      Oui je suis d’accord avec toi, il faut faire passer le facteur humain avant le code.
      L’attaquant à cru qu’il pouvait voler en toute impunité et il a perdu contre la communauté qui a réagi dans le bon sens.
      C’est bon de voir qu’il y a de la justice dans le monde de la crypto !

  4. arno dit :

    « D’un point de vue purement pratique, pour éviter d’envoyer vos transactions sur une chaine qui a toute les chances d’être très minoritaire, je vous recommande de choisir aujourd’hui « Yes » pour suivre la nouvelle chaine, qui semble faire consensus (cf. ci-dessous). Dans le cas où la nouvelle chaine ne serait finalement pas la chaine majoritaire, vous pourrez toujours modifier votre choix après-coup. Dans ce cas, un article vous expliquant comment changer de chaine sera publié sur le site. »
    J’ai répondu « Yes » comme suggéré dans cet article.
    Il semble que l’ETH ne soit pas complètement abandonné, finalement, et il semble même qu’il a toujours plus de valeur que l’ETC.
    J’utilise GNU/Linux.
    Dans mon dossier ~/.ethereum, si j’ai bien compris, j’ai en fait des ETC (ainsi que la blockchain du hardfork), puisque j’ai répondu « yes » en utilisant mist 0.8.1 la première fois, c’est bien ça ?
    Donc si je veux « récupérer » mes ETH d’origine, je dois faire une copie de mon wallet (qui se trouve dans ~/.ethereum), renommer temporairement ce dossier en ~/.ethereum-ETC, par exemple, relancer mon Ethereum-Wallet 0.8.1. Si je réponds « No », celui-ci va me retélécharger la blockchain originale, et si j’utilise ma copie de wallet en écrasant celui qui se trouve dans le nouveau ~/.ethereum, je devrais avoir accès à mes ETH, en plus des ETC qui sont dans ~/.ethereum-ETC, c’est bien cela ?
    J’ai bien conscience qu’il faudra que je renomme ce dossier en ~/.ethereum en n’écrasant pas l’autre si je veux accéder à mes ETC, mais ai-je bien compris la problématique ???
    Merci pour vos réponses…

  1. 19 juillet 2016

    […] > Article de Simon Polrot à lire sur ethereum-france.com […]

  2. 19 juillet 2016

    […] > Article de Simon Polrot à lire sur ethereum-france.com […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer