Ethereum Classic : quels sont vos options ?

Saint Buterin Du Genesis Block annonçant son miracle de multiplier par deux vos possessions

Saint Buterin Du Genesis Block annonçant son miracle de multiplier par deux vos possessions

note: cet article s’adresse principalement à des personnes qui possédaient des ETH avant le Hardfork.

Le Hardfork du réseau Ethereum est un succès technique1, il est bien sûr trop tôt pour annoncer que c’est un succès idéologique ou financier.

Ethereum depuis le block 1 920 000 est désormais divisé en deux blockchains distinctes et incompatibles entre elles : Ethereum dont l’unité de monnaie principale est l’Ether (ETH) et une blockchain refusant le fork qui a été nommée par ses soutiens Ethereum Classic dont la monnaie se nomme l’Ether également mais dont la notation est (ETC)2.

Si Ethereum dispose d’un soutien majoritaire au niveau des marchés et des mineurs pour l’instant, ainsi que des développeurs de la fondations Ethereum. Ethereum Classic a été reconnue par des mineurs qui font que cette blockchain est actuellement fonctionnelle et relativement sécurisée3. des places de marché reconnaissants les ETC (Poloniex,Kraken) fait qu’ils ont désormais une valeur commerciale estimée, à ce jour, à environ 150 millions de dollars.

Il est donc envisageable que ces deux blockchains qui partagent une histoire commune perdurent sur des voies différentes.

Cette histoire commune fait que chaque adresse Ethereum est une adresse Ethereum Classic et chaque ETH en votre possession avant le hard fork est aussi devenu un ETC dont vous êtes le propriétaire légitime.

Comment utiliser ces fabuleux nouveaux ETC en votre possession ? Bien que cela soit relativement simple, il vous faudra être prudents et attentifs :

En effet, certains risques de perdre ses ETH existent.

Vous pouvez diviser vos ETH et ETC en déposant vos ETH sur la place de marché poloniex4, le site vous créera deux adresses distinctes avec les soldes correspondant, libre à vous par la suite de rediriger ces fonds où vous le souhaitez.

Voici une méthode alternative pour distinguer vos ETH et vos ETC en toute sécurité et surtout pour vous permettre par la suite d’utiliser librement les deux blockchains.

  1. Créez vous une nouvelle adresse sur la chaîne majoritaire, le plus rapide étant de le faire sur MyEtherWallet notez votre adresse qui commence par “0x” quelque part. Si ce n’est pas déjà fait installez Ethereum Wallet version 0.8.1 et choisissez l’option “Support the hard fork” laissez votre ordinateur se synchroniser avec le réseau et pendant ce temps passez à l’étape suivante.
  2. Trouver un second ordinateur de confiance qui ne s’est jamais connecté au réseau Ethereum et y installer Ethereum Wallet version 0.8.15, sélectionnez l’option “Don’t support the hardfork”
  3. Allez vous faire un café, des pop-corns et regardez une saison entière de votre série préférée, oui c’est très long.
  4. Créez vous un nouveau compte6, retenez votre code et notez quelque part votre nouvelle adresse qui commence par “0x”. Laissez cet ordinateur tranquille un instant.
  5. Sur votre ordinateur (le premier ou “principal”) où vous aviez Ethereum Wallet 0.8.1, option “support the hard fork”, allez dans l’onglet “contrats” et cliquez sur “suivre un contrat” remplissez le formulaire :

VICwlpz

Voici l’adresse à recopier dans la seconde case : 0xaa1a6e3e6ef20068f7f8d8c835d2d22fd5116444

Et voici la Json interface à recopier dans la 3ème case :

[{"constant":false,"inputs":[{"name":"targetFork","type":"address"},{"name":"targetNoFork","type":"address"}],"name":"split","outputs":[{"name":"","type":"bool"}],"type":"function"}]

NB : si vous n’accordez aucune confiance à un article sur internet, allez vérifier le contrat directement ici.

6. Ceci est l’étape la plus importante, nous vous recommandons de double-check ce que vous faites et d’utiliser un petit montant en guise de test avant d’envoyer tout vos fonds.

Cliquez sur le contrat “Replaysafesplit”, puis sous l’onglet “Ecrire au Contrat”, choisissez la seule option possible “Split”.

  • Dans la case “Target Fork” Collez l’adresse que vous avez crée à l’étape 1
  • Dans la case “Target no fork” Collez l’adresse que vous avez crée à l’étape 4
  • Dans la case “execute from”, sélectionnez le compte ethereum que vous utilisiez avant le Hard Fork. Ne transférez pas l’ensemble de vos fonds la première fois et laissez environ 0.1 Eth sur ce compte pour payer le gas.

7. Après un double-triple-check, quelques gouttes de sueurs, vous voilà en toute sécurité propriétaire d’ETH et ETC disponibles sur des comptes différents, sur des blockchains différentes.

Vous êtes désormais libre de continuer à utiliser vos ETH et ETC comme bon vous semble et la blockchain qui vous convient le mieux!

  1. Voir les articles précédents du site sur le sujet : ici et ici
  2. Parmi les nombreux noms possibles celui choisi par la place de marché Poloniex est destiné à s’imposer parce que : money.
  3. Dans le sens où une attaque sur ce réseau est devenue suffisamment coûteuse pour en écarter tout intérêt financier à court-terme.
  4. Ouvrir un compte est gratuit et rien ne vous engage à utiliser le site par la suite.
  5. Une Machine Virtuelle peut faire l’affaire, mais nous partons du postulat que si vous savez faire ce genre de chose, vous n’êtes pas le public-cible de cet article !
  6. Ctlr + N sur Windows, sinon simplement onglet “comptes” puis “nouveau compte”.

10 Réponses

  1. Stephane Potier dit :

    Bonjour

    J’ai des ETH sur Kraken et je viens de voir une seconde ligne se créer avec l’équivalence en ETC.
    Une annonce a été faite sur leur blog ce jour.
    Vous parlez de risque de perdre les ETH en encourageant à les splitter sur Polioniex. N’est ce pas ce qu’à déjà fait Kraken ?
    Dois faire quelque chose de spécial pour sécuriser mes ETH ou la distinction est déjà faite sur le site de Kraken et mes ETH sont en sûreté.? Je me suis connecté une fois avec mon pc sur la Blockchain il y a deux mois, et depuis rien..
    Je précise que tout est sur le site de kraken et non sur un wallet externe.

    Merci par avance pour votre réponse

    • lemiscate dit :

      Bonjour, Je vous confirme que Kraken fait appel à contrat de split équivalent de celui de Poloniex, nous vous recommandons cependant de créer de nouvelles adresses distinctes si vous souhaitez retirer vos fonds de Kraken.

  2. Stephane Potier dit :

    Merci pour votre réponse.
    Si je laisse les fonds sur Kraken, tout est secure donc et je peux acheter et vendre distinctement sur chaque portefeuille qui n’aura pas d’impact sur l’autre?
    Si je résume bien ce Split est tout bénéfice puisque je me retrouve avec l’équivalent des mes ETH en ETC qui sont monétisés.
    Tous les possesseurs d’ETH avant Fork ont donc gagné l’équivalent en ETC et donc potentiellement de l’argent ?

    • lemiscate dit :

      Bonjour,
      1) En effet à l’intérieur d’un exchange les risques sont proches de zéro (mis de côté la sécurité intrinsèque de l’exchange), lorsque l’on achète et vends des cryptomonnaies, c’est simplement des transferts de propriété sur ces unités de monnaies qui ont lieu, il n’y a pas d’interaction avec une blockchain.
      2) il est tentant de penser cela à court-terme, cependant « l’argent gratuit » n’existe pas. Dans les faits, on observe une relative stabilité de la capitalisation de l’ether pre-fork et de ETH + ETC post-fork. sans aller à penser aux vases communicants c’est pas uniquement seulement un gain franc. https://coinmarketcap.com/

  3. alerrion dit :

    C’est ça que j’aimerais bien savoir , si j’envoie mes ETH qui sont sur mon wallet sur un exchange ( poloniex ou kraken ) L’equivalent de mes eth va etre créé en etc .?
    Ensuite libre à nous des les convertir en eth ou en euro ? sans impacter les ETH ?

  4. masal dit :

    Bonjour,

    merci pour cette article mais il y a plusieurs choses qui sont un peu flou pour moi :

    1. Est-ce que le fait de laisser ses ethers sur une adresse faite avant le hard fork constitue un risque ?

    2. Pourquoi avoir besoin de faire ces manipulations pour récupérer les ether classic puisqu’il les ethers sont déjà dans les deux blokchains (Quel est l’intérêt de les déplacer ?)

    3. Un fichier .json créer avant le hard fork devrait fonctionner sur les 2 blockchain, non ? Alors pourquoi ne pas l’importer simplement dans mist en mode « pour le hard fork » et faire un envoi sur une adresse de la blokchain « pour le hard fork », puis importer le même .json dans mist en mode « contre le hard fork » et le transférer sur une adresse de la blokchain « contre le hard fork » ?

    Merci d’avance pour vos éclaircissements.

    • lemiscate dit :

      1) Si vous ne prévoyez aucune interaction avec la blockchain, le risque est minimum.

      2) Déplacer vos Ether Classic depuis un compte qui contient des ETH vous soumet à une forte probabilité d’une « replay attack », vos ETH seront en danger.

      3) Sauf erreur de ma part, cette procédure vous expose au risque de replay attack dans un sens comme dans l’autre.

  5. lexid dit :

    Bonjour,
    J’ai actuellement 10 ETH pre-HardFork. Si je comprends bien, je vais les splitter sur deux comptes et me retrouver avec 10 ETC et 10 ETH !
    Je n’ai pas bien compris le risque auquel cela m’exposait de splitter?
    Puis-je juste envoyer mes ETHER sur kraken et ainsi récupérer directement mes ETC et ETH ?
    N’y as t-il pas un wallet ETC type « myetherwallet » gérable sans installer de logiciels ?
    Merci
    PS: Dsl de ma non compréhension…

  1. 28 juillet 2016

    […] Mise  à jour du 28.07 : En pratique, si vous disposiez d’ethers avant la date du hard fork, vous disposez également d’un nombre égal d’ethers classic (ETC). Pour en savoir plus rendez-vous sur ethereum-france.com. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer