Le printemps de la Fondation Ethereum

La Fondation Ethereum a publié ce 21 mai 2019 un message sur le blog officiel détaillant les plans de l’organisation pour les 12 prochains mois. Elle y dévoile notamment qu’au cours de la prochaine année, elle investira 30 millions de dollars dans l’écosystème. L’occasion de faire le point sur le rôle de cette Fondation.

Cet article constitue une traduction intégrale de la publication de la Fondation en français.

1. Introduction

Chère communauté Ethereum,

L’avenir d’Ethereum s’annonce prometteur. Au cours des 12 derniers mois, la communauté Ethereum — un ensemble mondial de développeurs, entrepreneurs, chercheurs et utilisateurs passionnés — a fait d’énormes progrès. Chaque semaine, de nouvelles applications basées sur Ethereum ont été déployées sur le réseau, des solutions de mise à l’échelle ont été mises en oeuvre et la version 2.0 d’Ethereum arrive à maturité. Ethereum reste de facto la plate‐forme de choix pour les applications décentralisées et sert quotidiennement à sécuriser des milliards de dollars en actifs numériques.

Les employés de la fondation Ethereum sont ravis de constater ces progrès réalisés dans la communauté. Depuis les tout premiers jours d’Ethereum, nous travaillons au maintien de l’écosystème, en tant qu’association à but non lucratif qui se consacre uniquement à faire ce qu’il ya de mieux pour Ethereum.

Au fur et à mesure que l’écosystème a mûri, la fondation Ethereum a affiné ses priorités. « Faire ce qu’il y a de mieux pour Ethereum » ne signifie pas essayer de tout faire. Cela signifie simplement de se concentrer sur les domaines où l’on peut apporter le plus de valeur et de laisser l’espace aux autres pour apporter de la valeur dans les domaines où eux‐mêmes seront le plus efficaces.

Quel est le rôle de la fondation Ethereum aujourd’hui ?

La Fondation Ethereum est une entité qui alloue des ressources, une voix dans l’écosystème et un défenseur d’Ethereum dans le monde.

Un allocateur de ressources

Aujourd’hui, la Fondation détient environ 0,6% de l’ensemble des ETH, ainsi que des réserves en espèces. Ces ressources sont censées diminuer avec le temps, car elles sont investies dans des travaux critiques pour l’écosystème. Il s’agit d’un capital important mais pas infini. Il est de notre responsabilité de veiller à ce chaque dollar dépensé soit dépensés efficacement.

Nous travaillons également à l’élargissement de la base de financement de l’écosystème Ethereum. Cela implique d’encourager d’autres organisations que la Fondation à soutenir des projets hautement prioritaires, ainsi que de soutenir des mécanismes de financement innovants, notamment les plateforme de subvention comme Gitcoin et MolochDAO. Des efforts comme ceux‐ci nous permettent de mieux tirer parti de nos ressources existantes et d’aider à créer une voie durable pour le financement de projets vitaux à long terme.

Une voix dans l’écosystème

Nous comprenons que beaucoup considèrent la Fondation comme une voix précieuse, même si nous nous employons à autonomiser les autres de manière proactive. Cette voix est une ressource qui peut être utilisée efficacement pour faire progresser Ethereum. Nous pouvons, par exemple, attirer l’attention sur des projets importants mais relativement méconnus, partager des informations précieuses sur les progrès réalisés par Ethereum avec le public et encourager la croissance des communautés Ethereum régionales.

À l’avenir, attendez‐vous à ce que la fondation Ethereum soit une voix plus active au sein de la communauté Ethereum.

Un avocat d’Ethereum dans le monde

Ethereum peut être difficile à appréhender par le monde extérieur, ce qui est probablement un euphémisme. Beaucoup de nouveaux arrivants ne comprennent pas notre écosystème vibrant et décentralisé car ils n’ont jamais rien vu de tel.

Lorsqu’une personne (une grande entreprise, un gouvernement ou une personne ordinaire) se fraye un chemin dans notre monde, la Fondation Ethereum constitue souvent leur premier arrêt. La première chose que nous cherchons à expliquer, c’est que l’écosystème Ethereum est distribué et n’est pas détenu ou exploité par une fondation ou une organisation. Notre Fondation aide à représenter Ethereum auprès du monde extérieur, comme un portail permettant aux personnes d’accéder à l’écosystème lui‐même.

Nous avons également compris qu’il était nécessaire de prendre plus d’initiatives pour développer l’écosystème Ethereum, intégrer les développeurs et améliorer leur expérience. Comme nous le verrons plus en détail ci‐dessous, nous avons l’intention de déployer des ressources importantes pour atteindre ces objectifs

2. Notre philosophie

Ethereum n’est pas un projet open‐source typique et la Fondation n’est pas une organisation typique. Promouvoir avec succès un écosystème Ethereum décentralisé et dynamique nécessite une approche spécifique.

Même si nous déployons des ressources importantes dans l’écosystème pour améliorer Ethereum, nous devons le faire de manière à maintenir l’esprit de décentralisation qui le gouverne. Nous avons délibérément adopté une philosophie de soustraction, qui guide tous nos actes.

En termes simples, suivre une philosophie de soustraction signifie résister à la tendance naturelle des organisations à se développer et à accumuler de la valeur en elles‐mêmes, et à garantir que cette valeur soit créée en dehors de la Fondation dans l’écosystème Ethereum plus large.

Au lieu de saisir des opportunités pour nous‐mêmes, nous les distribuons à la communauté. Au lieu de tout gérer en interne, nous transférons nos ressources aux équipes de l’écosystème. Nous ne sommes pas en concurrence avec l’écosystème. Nous sommes ravis lorsque d’autres organisations créent de la valeur, car cela signifie que Ethereum devient de plus en plus décentralisé et durable.

La fondation Ethereum réussit si Ethereum réussit, et Ethereum réussit avec une forte communauté décentralisée. Cette idée régit notre façon de travailler

3. Quelques projets importants soutenus par la fondation Ethereum

Ethereum a connu une période cruciale pendant les 12 derniers mois, et nous avons travaillé d’arrache-pied pour soutenir les équipes de l’écosystème. Tenir compte de tous les progrès réalisés par les équipes soutenues par l’Ethereum Foundation dans ce post est impossible, mais voici quelques exemples :

Equipes développant les clients d’Ethereum 2.0

Ethereum 2.0 est un nom donné à un ensemble de mises à jour transformatives pour le protocole Ethereum. L’année dernière, cet effort est passé d’un projet de recherche à un effort d’ingénierie. Certaines équipes de développement ont été soutenues par la Fondation, notamment Nimbus, Prysm, Sigma Prime et Substrate Shasper. Elles font partie des personnes qui s’emploient à faire d’Ethereum 2.0 une réalité.

Au cours des derniers mois, les réseaux de test Nimbus, Prysm et Lighthouse de Sigma Prime ont été lancés. Ces équipes et d’autres stabilisent et optimisent maintenant leurs clients, se préparant à déployer des réseaux de test multi‐clients.

De nombreuses ressources sont déployées pour des tests, du fuzzing et des audits au cours des prochains mois. Nous avons demandé à Runtime Verification de vérifier formellement le contrat de dépôt et spécifier formellement la Beacon Chain [première étape du déploiement d’Ethereum 2.0, ndlr]. Cela vient s’ajouter aux efforts considérables déployés par les équipes de recherche, de développement et de sécurité impliquées dans Ethereum 2.0 en matière de fiabilité et de sécurité.

ETH 1.x

L’initiative ETH 1.x, lancée l’année dernière, a pour objectif d’améliorer l’évolutivité et la durabilité d’Ethereum pour faciliter la transition vers ETH 2.0. Les efforts que nous avons financés incluent les recherches d’Alexey Akhunov sur les clients sans état (“stateless clients”) et les frais d’état (“state fees”) et les recherches d’Andrew Ashikhmin sur des améliorations du protocole de synchronisation.

Les travaux sur des projets essentiels comme Geth et Solidity se poursuivent également, et des mises à jour régulières sont publiées régulièrement par les équipes en charge de leur développement.

ZK‐rollup

ZK‐rollup utilise des preuves à divulgation nulle de connaissance (zk‐SNARKs) pour permettre à Ethereum d’exécuter des centaines de transactions par seconde. Nous avons soutenu la collaboration de Barry Whitehat et de Matter Labs, qui a ouvert la voie à la recherche, le développement et la mise en œuvre de ce projet.

ETHGlobal

ETHGlobal héberge des hackathons Ethereum dans le monde entier, axés sur l’intégration de nouveaux développeurs dans l’écosystème et facilitant la création de projets et d’entreprises. Lors d’un événement récent, ETHCapeTown, 70% des participants étaient originaires d’Afrique du Sud et 40% étaient nouveaux dans l’écosystème Ethereum.

Collaboration académique et de recherche

La fondation Ethereum a organisé trois ateliers de recherche à Stanford et au MIT, au cours desquels des dizaines de mathématiciens, d’informaticiens et d’économistes talentueux ont été initiés aux problèmes de recherche issus d’Ethereum. Beaucoup ont continué à travailler sur ces problématiques, conduisant à des progrès dans des domaines essentiels pour l’avenir d’Ethereum, tels que Casper CBC, les VDF, les modèles Plasma, les systèmes basés sur les preuve succinctes à divulgation nulle de connaissance, la “liveness” et les problématiques de sécurité d’Ethereum 2.0, entre autres.

De plus, la collaboration Cryptophage entre la Foundation Ethereum, Supranational et Protocol Labs a permis de résoudre le crypto‐puzzle de la capsule temporelle LCS35 créé par le célèbre cryptographe Ron Rivest en seulement deux mois, alors qu’un délai de 35 était jusqu’alors anticipé.

Travailler avec des organisations de premier plan pour encourager leur engagement dans l’écosystème Ethereum

En tant que défenseur d’Ethereum auprès du monde extérieur, la Fondation s’est efforcée d’encourager les organisations de premier plan à collaborer avec Ethereum de manière à renforcer l’ensemble de l’écosystème.

Nous avons notamment collaboré étroitement avec l’équipe de Microsoft Azure dans le cadre d’un engagement à long terme visant à soutenir l’expérience de développement Ethereum via Visual Studio Code et le nouveau service Azure Blockchain.

Nous avons également noué des liens avec de grandes entités telles que HTC et O, les incitant à s’engager auprès de la communauté Ethereum et à soutenir les applications basées sur Ethereum, ainsi qu’avec des organisations autres que des entreprises comme l’UNICEF, afin de trouver des moyens d’utiliser Ethereum à des fins sociales.

Les équipes soutenues par la Fondation font bien plus que les exemples énumérés ci‐dessus. Restez à l’affût des mises à jour de ces équipes au cours des prochaines semaines.

4. Allocation des ressources pendant les 12 prochains mois

Une vue au niveau de l’écosystème pour le développement d’Ethereum

Aujourd’hui, nous sommes ravis de partager davantage d’informations sur les priorités de la Fondation pour l’année prochaine et sur la manière dont nous prévoyons d’allouer des ressources à l’ensemble de l’écosystème.

Par un apprentissage fait d’essais et d’erreurs, nous avons apporté des modifications nécessaires et attendues à nos processus et priorités. Lorsque l’écosystème Ethereum était beaucoup plus petit, il était logique que la Fondation attribue la priorité à plusieurs équipes « internes » pour travailler sur les projets les plus fondamentaux. Au fur et à mesure que la communauté grandissait, nous avons lancé un programme de subventions qui nous a permis de soutenir davantage d’équipes dans l’écosystème.

Aujourd’hui, peu importe pour la Fondation, qu’un projet soit « interne » ou « externe ». Ce qui compte, c’est que nous dépensions nos ressources de manière efficace et que les objectifs d’Ethereum au sens large soient atteints. C’est pourquoi nous nous orientons vers une « vision au niveau de l’écosystème » lors de l’allocation des ressources en regardant l’ensemble du paysage plutôt qu’un sous‐ensemble de celui‐ci.

Pendant l’année prochaine, la Foundation Ethereum a prévu de dépenser 30 million de dollars pour des projets essentiels au développement de l’écosystème au sens large. Ce budget est protégé contre les mouvements à la baisse du prix de l’ether.

Nous pensons qu’il s’agit d’une période critique pour Ethereum, qui justifie des investissements significatifs dans les projets importants de l’écosystème.

La répartition de ressources sur un écosystème aussi vaste et dynamique est un défi d’optimisation considérable. Nous réévaluons et optimisons constamment nos décisions et de nouvelles opportunités de levier apparaissent chaque jour.

Afin de clarifier la façon dont nous définissons nos priorités les plus élevées, nous décrivons ci‐dessous trois catégories principales d’allocation de ressources : (i) la construction de l’Ethereum de demain, (ii) le soutien à l’Ethereum d’aujourd’hui et (iii) la croissance et la sensibilisation des développeurs.

i. Construire l’Ethereum de demain

19 millions de dollars prévus pour les 12 prochains mois

Ethereum reste un projet technique très ambitieux et des ressources importantes sont nécessaires pour financer la recherche et le développement qui concrétiseront les ambitions de la communauté Ethereum. Des travaux critiques sont en cours au sein de l’écosystème sur des projets d’ingénierie (tels que Ethereum 2.0) et sur des investissements à plus long terme, tels que l’implication croissante de la communauté universitaire dans la technologie Ethereum.

Ces travaux comprennent notamment :

  • Ethereum 2.0 : clients, recherche, VDF, documentation et communication
  • Second niveau (“layer 2”) : state channels et Plasma
  • Poursuite des travaux sur eWASM (Ethereum‐flavoured Web‐Assembly)
  • Langages de programmation des smart‐contracts
  • Vérification formelle, audit et travail de spécification
  • Recherche & développement sur les preuves à divulgation nulles de connaissances, y compris ZoKrates
  • Recherche et développement sur Ethereum « Phase 3 et au‐delà »
  • Travail direct avec des établissements universitaires pour, notamment, attirer des chercheurs exceptionnels

ii. Soutenir l’Ethereum d’aujourd’hui

8 millions de dollars prévus pour les 12 prochains mois.

Ethereum est actuellement utilisé en production pour sécuriser des milliards de dollars d’actifs et servir de couche de base à plusieurs centaines d’applications. Nous pensons qu’il est essentiel de continuer à soutenir ces efforts pour faire en sorte que « Ethereum 1.0 » continue d’être la principale plate‐forme de smart‐contracts au monde.

Ceci comprend :

  • De nombreuses initiatives regroupées autour du nom “ETH 1.x”
  • Geth
  • Solidity
  • Web3.js et Ethers.js

iii. Croissance et sensibilisation des développeurs

3 millions de dollars prévus pour les 12 prochains mois

Developers, developers, developers.

Steve Ballmer

Ethereum est une plate‐forme et les développeurs qui l’utilisent sont un élément clé de notre avenir. Il est essentiel d’investir dans les relations, l’éducation et l’intégration avec les développeurs dès aujourd’hui afin de développer la communauté Ethereum et d’assurer notre succès sur le long terme. Ceci est particulièrement important en Asie, où il existe une opportunité importante de croissance pour Ethereum.

Ce chiffre inclut également les efforts plus traditionnels visant à accroître la notoriété d’Ethereum, par le biais d’efforts de marketing à la fois auprès du public technique et des utilisateurs d’applications basées sur Ethereum.

Ceci inclus :

  • Developer education & on‐boarding
  • Supporting community event organizations focused on developers, like ETHGlobal
  • Continuing to run Devcon as a yearly gathering for the Ethereum ecosystem
  • Supporting regional Ethereum community organizations
  • Developer experience improvements and developer tooling
  • Attracting exceptional developer talent
  • Encouraging browsers and other mass consumer technologies to seamlessly integrate Ethereum into their user experiences
  • Continued improvements to ethereum​.org
  • Formation et intégration des développeurs
  • Soutien à l’organisation d’événements communautaires axées sur les développeurs, comme ETHGlobal
  • Organisation de la Devcon comme un rassemblement annuel pour l’écosystème Ethereum
  • Soutien aux organisations communautaires régionales Ethereum
  • Amélioration de l’expérience des développeurs et des outils de développement
  • Attraction de développeurs aux talents exceptionnels
  • Encourager les navigateurs internet et d’autres technologies grand public à intégrer de manière transparente Ethereum dans leurs expériences utilisateur
  • Poursuite de la refonte du site ethereum​.org

5. Merci !

Les progrès d’Ethereum au cours des 12 derniers mois méritent d’être salués et, à l’avenir, nous sommes plus enthousiastes que jamais.

Tout ce que nous décrivons ci‐dessus, chaque amélioration technique, événement et initiative a été accompli par l’un de vous. C’est peut‐être un message de la fondation Ethereum, mais c’est un message sur la communauté Ethereum. Que vous soyez novice dans ce domaine ou que vous soyez présent depuis le premier bloc, merci pour votre soutien et vos contributions. Nous sommes enthousiastes à l’idée de continuer à construire ensemble l’écosystème Ethereum.

Simon Polrot

Fondateur du site et rédacteur. Directeur de LGO Exchange. Passionné par le projet Ethereum, les smart-contracts et les DAOs depuis 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer